!css
 
Banque privée

Des portefeuilles d'investissement spécialisés pour les Indonésiens fortunés

Comment Société Générale Private Banking sert les différents besoins de l'élite émergente dans cette région du monde.

L’Indonésie est la plus importante économie d’Asie du Sud Est, et avec une croissance de 6,5% en 2011 – sa meilleure performance depuis 1996 -, l’une des plus prometteuses. Cette tendance devrait se poursuivre grâce à une classe moyenne locale grandissante dont la demande ne cesse de croître.

La région a pour l’essentiel évité les répercussions de la crise financière mondiale et les difficultés de la crise de la dette. Les Indonésiens fortunées (HNWI) doivent néanmoins naviguer dans des marchés volatils, tout en protégeant leur patrimoine familial. Ils recherchent des solutions auprès de banquiers qui comprennent la spécificité de leurs besoins domestiques et internationaux.

Benedikt Maissen, Directeur de l’Asie du Sud Est & de l’International chez Société Générale Private Banking à Singapour, a passé plus de 30 ans dans le secteur de la banque privée, dont 25 en Asie. Il dirige aujourd’hui une équipe de 24 banquiers qui mettent à disposition leur expertise à leurs clients en Indonésie, Malaisie, Brunei, Thaïlande, Singapour, les Philippines ainsi que des HNWI internationaux.

« Ce qui me fascine le plus dans cette activité c’est que les généralisations sont impossibles. Chaque client à des besoins spécifiques et tous sont à des stades différents de leurs vies » dit Maissen. « C’est la raison pour laquelle il est important de créer des solutions sur mesure pour chacun d’entre eux. »

« Une des forces de Société Générale, ajoute-t-il, est justement de savoir adapter nos expertises spécifiques aux besoins des clients. »

« Il est important que nous soyons capables d’offrir une plateforme sur laquelle nous travaillons en équipe en réunissant nos différentes compétences, et si besoin, en faisant appel au renfort de nos spécialistes produits » dit Maissen.

Un banquier doit écouter et faire preuve de patience. Nous devons comprendre ce que veut le client, travailler en réunissant tous nos talents et lui proposer une solution adéquate. Le nombre de HNWI a augmenté de 1,6% en Asie Pacifique et représente 3,37 millions d’individus en 2011, dépassant pour la première fois l’Amérique du Nord, selon le rapport World Wealth 2012 de Cap Gemini et RBC Wealth Management. Il y avait l’année dernière en Indonésie plus de 37400 HNWI représentant un patrimoine cumulé de $241 milliards.

« Il y a une réelle croissance économique en Indonésie. Depuis la fin de la crise financière asiatique de 1999, nos clients développent et reconstituent leurs patrimoines » explique Maissen. Selon Wealth Insight, le nombre total de HNWI a augmenté de deux tiers entre 2007 et 2011, alors que le patrimoine de ces HNWI a presque doublé durant cette période – bien plus qu’en Chine (+41%) ou en Inde (+32%), même si le point de départ est plus bas.

Avec l’apparition des premiers signes d’une reprise mondiale, les investisseurs testent des actifs plus risqués. En tant que leader mondial dans les produits structurés, Société Générale est bien placée pour développer des stratégies en fonction des besoins de ses clients et de leur appétit pour le risque.

« Mais ce qui est primordial, dit Maissen, c’est la relation banquier-client. La sincérité et l’intégrité sont les clés d’une relation fructueuse». Personne ne possède de boule de cristal, et je mets toujours l’accent sur la préservation du capital en investissant dans des actifs de bonne qualité.

« Nous avons de bons clients et nous y tenons beaucoup » dit Maissen. « Nous sommes là pour durer, pour croitre, et pour avoir un impact positif dans le monde de la gestion de patrimoine. »