!css

Société Générale meilleure banque française du classement RSE de RobecoSAM

Société Générale est pour la première fois cette année meilleure banque française du classement RSE* de RobecoSAM. Le Groupe se classe à la 8ème place des banques européennes sur 133 étudiées, confirmant pour la 3ème année consécutive sa position dans le top 10 européen. Le Groupe est par ailleurs noté « A » par MSCI, « Outperformer » par Sustainalytics et « Prime » par ISS-Oekom en 2018 par les autres agences de notation extra-financière.

« Dans la période de mutations profondes que nous vivons, nous sommes engagés dans une trajectoire d’accompagnement des transformations positives de nos clients et de l’ensemble de nos parties prenantes. Les enjeux RSE sont au cœur de notre plan stratégique Transform to Grow. Indicateurs externes, ces résultats témoignent de l’intégration croissante des problématiques RSE dans le développement des activités de la banque. » commente Diony Lebot, Directrice générale déléguée du groupe Société Générale.

Ces agences de notation extra-financière, externes et indépendantes, évaluent les plus grandes sociétés mondiales sur des critères économiques et de gouvernance, environnementaux, et sociaux, et peuvent servir de référence aux gérants de fonds souhaitant investir dans des sociétés performantes en matière de développement durable. Reflet de l’importance de la politique RSE dans la stratégie du Groupe, le classement de RobecoSAM est l’un des éléments de mesure entrant dans le calcul du niveau d’intéressement et de participation en France ou de la rémunération variable des membres du Comité de direction.

Dans le cadre de son ambition RSE, le Groupe est engagé à toujours plus progresser sur trois dimensions :

Sur la dimension économique, Société Générale a pour objectif de partager les plus hauts standards de gouvernance et d’éthique. Son programme Culture & Conduite, qui couvre l’ensemble de ses métiers et collaborateurs, managers et dirigeants, permet de travailler sur les valeurs et la culture de l’entreprise. Il a par exemple permis cette année à plus de 100 000 collaborateurs dans le monde de participer à 20 000 ateliers dédiés.

En matière de politique environnementale et dans le prolongement des engagements pris lors de la COP 21, Société Générale a une politique volontariste en faveur du climat, qui vise à aligner ses activités d’ici 2020 sur la trajectoire de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) visant à limiter à 2°C le réchauffement climatique. Fin 2017, le Groupe a pris de nouvelles mesures fortes en faveur d’une économie moins carbonée, avec d’une part l’objectif de contribuer à lever 100 milliards d’euros de financements destinés à la transition énergétique à horizon 2020 et d’autre part le renforcement de notre politique sectorielle E&S Pétrole et Gaz. La moitié de cette levée de financement est faite à date. Au-delà de l’arrêt des financements dédiés au charbon, la Banque se désengage du secteur des sables bitumineux dans le monde et du pétrole en Arctique. Société Générale a par ailleurs une trajectoire volontariste de réduction de 25% des émissions de CO2 par employé à horizon 2020 et continuera de jouer un rôle moteur dans le développement durable et bas carbone de l’Afrique.

En matière d’engagements sociaux, classé au 1er rang en France et 2ème européen par RobecoSAM, le Groupe a là-aussi une politique volontariste avec des objectifs déterminés concernant les conditions de travail, l’employabilité et l’engagement des collaborateurs, et la promotion de la diversité. La note maximale de RobecoSAM a été atteinte cette année par la banque sur ses actions citoyennes et de mécénat.

 

Note aux éditeurs :
Pour en savoir plus sur les enjeux RSE intégrés au plan stratégique du groupe Société Générale, consultez le 1er Rapport intégré publié cette année. 
rapportintegre.societegenerale.com/fr
*Responsabilité Sociale et Environnementale